Des tout petits financiers à l’amande, une sauce au parmesan, un nouveau jean, les
comédies américaines totalement décalées (idées séries ici & ). Partir pédaler le long
du Doubs dans l’air frais quand le soir est tombé. Errer dans le cimetière des Chaprais
sous le soleil au milieu de très vieilles tombes dans l’herbe. Et trouver des autocollants
d’Émilie et Arthur par terre en allant travailler. { ci-dessous du vernis en camaïeu et un
joli petit livre trouvé aux Sandales qui incite à quitter le confort du chez-soi pour
découvrir les belles choses un peu plus loin qui nous attendent ! }

IMG_6391

J’ai encore les genoux un peu bronzés. Je suis retournée nager, avec la musique dans
les oreilles. J’aimerais aussi aller faire du vélo pendant qu’il fait encore beau. Je travaille
beaucoup pour le restaurant de Basile qui va ouvrir, l’été est passé si vite. Je rattrape
toutes les émissions de Sur les docks à France Culture. Les préoccupations et propos
de ce Québecois à la vie pourtant tellement éloignée de la mienne m’ont beaucoup
touché. J’en conseille l’écoute. { ci-dessous les photos réalistes du jeune Brendon
Burton
, basé à New-York. Un bel univers personnel et un peu intrigant }

BrendonBurton

Les filles qui ont 30 ans. Danser avec Chou et son petit frère, sauter, rebondir, se lâcher,
tomber. Léonie et les autres beaux enfants. Le ventre de Laura. Sous le tipi autour du feu,
la grande tablée sous les lampions, le gros jambon sur sa broche qui tourne quand on
fait du vélo. Les jolies verrines délicieuses, le jardin immense. Le tilleul au dessus de la
colline. Le soleil et l’orage le lendemain. { Bande sonore : Jungle. Écouter celui-ci,
les voir et comprendre leur magie chez KEXP et en bonus cette petite fille qui danse }

IMG_6237

Souvenirs de vacances #3. Longer le lac du Bourget en train. Repérer les marmottes,
un peu loin. Re-manger de la fondue. Les nectarines du marché le dimanche matin.
Rentrer à vélo dans la nuit noire avec Damien, deux grosses étoiles filantes, huit nouveaux
doudous en tissus de grand mère. Les tours de magie de Danny. Revoir La Haine et rire,
malgré tout. Un goûter sorbet framboise maison et cake au citron, finir devant le Quick.
Léonie qui fait ses premiers pas et s’endort sur moi. Le petit chien qui ressemble à un
renard, dort aussi en boule à mes pieds. Danser un peu, pas assez. { ci-dessous les
chouettes photos très colorées de la ville de Brest par Matthieu Venot }

MatthieuVenot

Souvenirs de vacances #2. À la gare de Thonon-les-Bains, une vieille dame toute seule
sur le quai. Je m’assied à côté d’elle, nous attendons le train. Nostalgique de la Franche-
Comté, ses yeux brillent quand je lui dis d’où je viens. Il fait très chaud, elle me raconte
qu’elle suspend des linges mouillés aux fenêtres de son appartement traversant.
Elle me raconte aussi l’immigration haut-savoyarde en Argentine à la fin du 19e siècle.
Elle y est allée, une fois. Elle se rappelle de l’accueil, ce sont de si bons souvenirs.
Le train arrive, je ne sais pas où elle va.
{ ci-dessus le beau Lac Blanc du massif de la Vanoise & le nouveau petit pull jaune }

IMG_2742

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenirs de vacances #1. Le thon tataki de Nathan, acheter des kilos de fromage
à Abondance, l’accent anglais des vététistes. Une glace à la pêche de vigne, une glace
à la noisette, les bébés canards qui apprennent à plonger. Les cuves pour fabriquer
la bière. Prendre le téléphérique, nager dans le lac avec les lunettes, les courants froids
et les petits poissons. Manger du Fera à l’ail des ours, ne pas laisser une miette.
Monter voir le Mont Blanc et recevoir des balles de golf. { ci-dessous les jolies illustrations
pastel de la japonaise Maori Sakai qui utilise beaucoup le crayon de papier et colore
à l’aquarelle. Certaines sont assez simplement animées en gif sur son site }

maorisakai

Trois semaines à penser à autre chose. Ailleurs. Un autre rythme. Profiter jusqu’au
dernier moment. Mais hier l’angoisse de la reprise. J’ai rêvé de rentrée des classes
et d’interrogation écrite surprise. Se remettre à courir après le temps et puis l’inconnu
des prochains mois. Aujourd’hui je reprend confiance, les souvenirs récents qui me font
sourire et la certitude que tout va bien aller. Parce qu’il le faut, parce que je le veux,
parce que ça ne peut être que mieux. Je raconterai un peu plus les vacances
dans les articles à venir. { ci-dessous le petit oiseau jaune mat, le carnet de notes
des vacances et la fleur violette des montagnes cueillie par Lou }

IMG_6097