Le rythme de l’été. Lent, les rues plus vides la journée et plus remplies dans la soirée.
Chez moi, depuis la fenêtre, j’entend des chants lyriques le jour et des travaux provenant
d’un chantier la nuit. Après le travail, aller manger une glace avec Caro, acheter aussi
des fruits frais et des pois gourmands. { ci-dessous robe rayée et sandales dorées de l’été }

IMG_3223

Retrouver les rues de Chalon, les spectacles rigolos entre corde à sauter, dernières
volontés et sardines culottées. Passer des bottes aux sandales, croiser Basile qui me
fait tourner au-dessus de lui. Danser à quatre sur William Sheller et Véronique Sanson,
et le bon brunch libanais de Pilou. Un nouveau rouge à lèvre. Le retour au bureau.
{ ci-dessous les jolies illustrations de Katrin Coetzer, habitant Cape Town, Afrique du Sud.
Très fraîches, estivales et un peu naïves }

Katrin Coetzer

Entrer dans l’église de Saillans pour être à l’ombre, feuilleter le livre d’or et apprendre
ainsi l’horreur du 14 juillet à Nice. Manger des rougets épicés, du Picodon, faire le marché.
Partir à la rivière, l’eau qui rafraîchit, les remous, les cailloux. Remonter le courant, jouer
aux poissons, se tartiner d’argile. S’asseoir sur un banc en bois, la nuit chaude, sourire
en regardant les gens chanter et jouer de la trompette.. Je repars pour Chalon-sur-Saône.
{ ci-dessous, donc, le très joli petit village de Saoû et l’eau bleue du Roubion }

IMG_9208

En arrivant le vent faisait voler nos affaires et frémir les tentes. Puis il a fait place au
lourd soleil, quatre copines au camping ombragé si accueillant, presque une famille.
Pouf le vieux chien blanc aux longs poils blancs et frisés est devenu mon ami, avec
ses cheveux devant les yeux et ses petites branches de la forêt accrochées dedans.
Rentrer du village par le petit chemin la nuit. { ci-dessous les belles photos aux super
couleurs de l’allemand Christian Schmidt, qui ne voyage pas sans son appareil ! }

Christian Schmidt

Je trouve les moustiques bien insistants. La pluie d’été rafraichit, j’aime la voir tomber,
je sais qu’elle ne dure pas. Finalement je suis allée voir L’effet aquatique et j’ai retrouvé
avec joie les acteurs de Back Soon et Queen of Montreuil en plus d’un générique simple
et magnifique avec une typographie très belle et bleue scintillante. Je pars demain sous
le soleil de la Drôme camper, nager et manger de petits fromages de chèvre.
{ ci-dessous des polars pour l’été, je mets la liste précise et complète dans les
commentaires & ma fine robe blanche Mango en dentelle et plumetis }

IMG_9092

Enregistrer

Enregistrer

Je commande pas mal de sushis. J’ai fait le tour de la boucle avec Olive, un moineau
est venu tout près de nous quand nous étions à l’ombre des arcades avec une rondelle
de citron dans nos bières. Dimanche, la cour du Centre Diocésain en bas était remplie
de jeunes animateurs bruyants préparant leur matériel pour les colos de l’été. { ci-dessous
les belles illustrations du jeune parisien Florian Aupetit, texturées, colorées et lumineuses }

florianaupetit

J’ai regardé Queen of Montreuil l’autre soir. Je voulais le voir depuis longtemps, c’est très
beau et drôle. Un phoque solitaire dans une baignoire, une jeune veuve perdue, une poète
islandaise conductrice de grue et son fils avec une fausse moustache. En ce moment
au cinéma il y a l’effet aquatique de la même réalisatrice, mais je n’ai pas envie d’aller
m’enfermer dans une salle. Je pars sous la chaleur lyonnaise et Lou et Nino m’envoient
un mail avec une photo de phoque depuis l’Irlande. { ci-dessous encore Saint-Denis }

IMG_8947