Théâtre de l’Espace.

Un des (rares) avantages culturels de Besançon est le théâtre de l’Espace et sa fabuleuse programmation. Je me suis concoctée un abonnement en début d’année avec une demi-douzaine de spectacles, j’en ai déjà vu 5, les voici, dans l’ordre :

1 – PAN POT ou modérément chantant – jonglage – Collectif Petit Travers, Toulouse.
Un jongleur s’efface derrière les trajectoires de ses balles. Tendues comme des cordes de violon, elles se révèlent rythmiques et claquantes, suspendues et aériennes. Tapi dans l’ombre, un piano fait résonner une sonate de Beethoven, les notes s’échappent et viennent caresser les balles qui ne veulent plus redescendre.
Le collectif Petit Travers propose une approche neuve de la jonglerie, dans laquelle la virtuosité n’est plus une fin en soi, mais un outil au service de l’émotion.

Jonglage poétique ou quand la technique se mélange avec le jeu d’acteur. Le final est mémorable, une sorte de feu d’artifice de balles, hyper maîtrisé, à coup de milliers de balles blanches à travers la scène, trop beau.

(suite au prochain article)

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :