Théâtre de l’Espace 5.

5 – MÉTAMORPHOSES – théâtre d’objets / petits & grands – Théâtre de la Massue, Paris.
Ezéquiel Garcia-Romeu est un horloger de la vie, un metteur au point minutieux de mécanismes subtils. Dans une ambiance de confidence, bercée par une musique délicate, il nous parle du temps en créant pour nous des parenthèses, des instants d’exception, des moments suspendus, des fragments d’ailleurs. Les petites créatures qu’il fait naître nous invitent dans un monde imaginaire, fantastique et malicieux.
Accessible dès trois ans, Métamorphoses est un rêve éveillé, un enchantement qui invite à ouvrir tout grand les yeux.

La petite salle (public réduit) était remplie de petits, on était assis sur des coussins, et les commentaires fusaient de toute part. Maman, il est gentil le bonhomme ? Maman, regarde y mange une pomme ! Maman, c’est un œuf ! Maman, pourquoi on est pas venus regarder un dessin animé ? Maman, on rentre ? Dans l’ensemble je crois qu’ils ont tous trouvé ça trop long et un peu ennuyeux.. et moi avec eux au final. Ils avaient un peu peur aussi, il y en a même un qui a pleuré tout le long..

(fin.) enfin, il me reste un spectacle, début mai.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :