Crêpe-dentelle.

J’avais acheté ses jolies boucles il y a maintenant un bon moment.. On aurait dit des crêpes bretonnes, c’est joli.
Malheureusement, comme elles sont très légères, j’ai perdu celle de mon oreille gauche dès la première journée où je les avais portées, le soir entre le boulot et le théâtre de l’espace, à Planoise.
J’ai donc laissé traîner toute seule la boucle orpheline dans ma boîte à boucles d’oreilles, jusqu’à ce que je me décide à recomposer deux boucles avec une (avec mes nouveaux supports de boucles d’oreilles cuivrés que je viens d’acheter pour confectionner moi-même des boucles d’oreille en tissus !) : d’un côté une grosse et de l’autre une moyenne accrochée à une petite.. ça fait quand même un peu bizarre.

Publicités
2 commentaires
  1. mariebretzel a dit:

    Roooh je viens d’avoir une super idée, des boucles d’oreilles avec des coquillettes (ou autre type de pâte au choix) pour rester dans le culinaire…

    • speculo a dit:

      Ah oui ! style « fête des mères » !

%d blogueurs aiment cette page :