Lettres de non-motivation.

Avez-vous entendu parler des lettres de non-motivation de Julien Prévieux ?
Je retranscris ci-dessous partiellement la description de l’éditeur :

Il y a huit ans, après avoir vainement cherché un emploi, Julien Prévieux s’est mis à les refuser tous.
Il a décidé de prendre les devants : refuser l’emploi qui nous est de toute façon refusé.
Depuis, il a rédigé et envoyé plus de 1 000 lettres de non-motivation en France et à l’étranger.
Il a reçu environ 5 % de réponses, en majorité automatiques.
La lettre de motivation est un jeu social dont personne n’est dupe, un exercice obligatoire dans le rituel du recrutement. En jouant à ce petit jeu, le propos de Julien Prévieux n’est pas celui du pastiche ou de la caricature (imiter, grossir le trait). C’est tout l’inverse : chacun des personnages qu’il incarne tour à tour fait apparaître, précisément son franc-parler, ce jeu social comme ce qu’il est un jeu factice, mensonger et, en définitive, d’une incroyable violence. On comprend que la plupart du temps cette lettre dans laquelle le candidat est censé se livrer, exprimer sa personnalité et ses désirs, n’aura même pas été lue avant d’atteindre la corbeille. En ce sens, la lettre de motivation apparaît comme la mise en scène de l’infériorité du demandeur et de la toute puissance de l’entreprise.
C’est cet exercice imposé de la fausseté, du mensonge en soi et de l’humiliation, que les lettres ici rassemblées, dans leurs formes variées, proliférantes, souvent dingues et toujours opiniâtres, font dysfonctionner.
À l’heure du « travailler plus » pour vivre moins, ces lettres de non-motivation nous réapprennent quelque chose de fondamental. Retrouver cette capacité, jouissive, libératrice, de répondre : non.

Site de l’éditeur. (on peut lire en ligne les lettres)
Site de l’auteur. (on peut télécharger un pdf des lettres)
Émission Nous Autres, de Zoé Varier sur France Inter consacrée à ces lettres.

Publicités
1 commentaire
  1. marie a dit:

    C’est drôle parce que mon collègue à Grenoble était un ami à lui, ils avaient fait les Bx Arts ensemble…c’est marrant que t’en parle aujourd’hui parce qu’hier j’ai vu une affiche pour une expo à Montélimar…coïncidence!

%d blogueurs aiment cette page :