Nicolas Jaar.

Aux nuits sonores de cette année à Lyon (juin dernier), MA grande découverte (le reste était décevant..) est Nicolas Jaar, très jeune artiste électro-minimale-expérimental-bizarre-hypnotique-et-lent, qui vient de New-York. Écoutez ci-dessous.

« Spectre. Cet éloge de la lenteur traverse tout Space Is Only Noise, qui emprunte au hip-hop abstrait et au dub ce besoin de sentir la musique se faire, plutôt que d’en subir les boucles en mode automatique. Le rendu frôle du coup par instant des souvenirs trip-hop, mais se tient heureusement la plupart du temps dans les eaux d’une house de poche, ample par la profondeur de son spectre sonore, confortable par sa rondeur. » Next Magazine – Libération.

Publicités
1 commentaire
  1. Nathan a dit:

    « Colomb » est vraiment mortelle, ça passe trop bien dans un casque bien fort… mais je crois que de nuit et avec un peu moins de chaleur ça serait encore meilleur…

%d blogueurs aiment cette page :