Plonk & Replonk.

À la rentrée, j’ai pris ma carte au théâtre de l’Espace et réservé pour 5-6 spectacles dans l’année. Je suis déjà allée voir le premier :

DERNIER THÉ À BADEN-BADEN, Les monologues d’un agent double – Plonk & Replonk et Théâtre Populaire Romand, La Chaux-De-Fonds, Suisse – Théâtre d’images, vidéo et objets sonores.

L’association Plonk & Replonk Éditeurs, les foufous du détournement rigolo de cartes postales rétros aux photomontages loufoques, adaptent à la scène !
Nous suivons les périples d’Otto, « agent double de père en fils » (espionnage suisse et helvétique) manipulé génétiquement par son père. Il finit ses jours dans une chambre d’hôpital psychiatrique (« asile de flous ») et à travers ses délires et monologues nous revivons ses aventures du vingtième siècle, à base de lapins géants, de bombes nucléaires au gruyère ou de vélo d’appartement volant.
De bonnes astuces visuelles comme la technologie du fond bleu (incrustation vidéo, comme à la météo), grâce à laquelle l’acteur est à la fois présent sur scène et à l’écran. Les effets spéciaux ainsi que les bruitages (frottage de poireaux entre eux, pinçage de ballon de baudruche etc.) sont créés en direct, sur la scène.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :