Hypocondrie.

Le guide de poche du paranoïaque pour mieux connaître ces maladies mentales qui vous guettent déjà, est un petit bouquin de chevet assez savoureux.

Dennis Diclaudio, rédacteur scientifique américain mais aussi humoriste et improvisateur à ses heures perdues, a publié cette sorte de dico rigolo des maladies mentales. La description traitée avec humour de réelles affections psychiques bizarres et étonnantes comme la micropsie (les objets et même les parties de notre corps nous apparaissent plus petits ou plus grands qu’en réalité) avec symptômes, causes et traitements.

Un beau florilège d’obsessions, de manies, de phobies et de fixations ! En plus, un habile petit questionnaire permet de faire son autodiagnostic pour chaque maladie..

Publicités
7 commentaires
  1. Exellent!
    Mais vu mon bon taux d’hypocondrie, si je lis se livre, je vais m’inventer de nouvelles maladies!!! :)

  2. maries a dit:

    Tiens je ferais bien de le lire, cela confirmerait mes doutes sur ma synesthésie un peu spéciale. Et toi t’es-tu trouvé des « maladies »?

  3. bernadette a dit:

    ça ne m’étonne pas tellement ! et c’est dur à soigner.

  4. speculo a dit:

    Je le prend avec moi dans le train pour Nancy, je vais potasser tout ça.. peut-être que je vais trouver des remèdes ! Et comme ce sont de vraies pathologies mais tournées un peu à la dérision ça peut permettre de prendre un peu de recul et de dédramatiser !

    • speculo a dit:

      J’ai ré-examiné le livre ce week-end, en fait je ne suis réellement atteinte d’aucune pathologie décrite dans le livre.. Ce que j’ai pu trouver qui se rapproche le plus de moi sont l’amassage compulsif classé dans les troubles du contrôle de l’impulsivité et la Glazomanie, tendance excessive à faire des listes.. A priori rien de bien grave..

      À voir le nombre de cas différents et comme les pathologies du livre semblent être presque à chaque fois un cas particulier, j’imagine qu’en fait derrière chaque personne se cache une manie ou une phobie propre.. Des petites peurs ou anxiétés quotidiennes aux manies et habitudes que l’on a prises au fil des années et qui nous accompagnent. Tant que l’on arrive à vivre avec, soi-même et l’entourage, rien de bien méchant..

      Exemples rigolos tirés d’une liste non exhaustive des phobies et manies les plus connues répertoriés à la fin du livre, et qui pour certaines doivent être vraiment handicapantes :
      Anabléphobie, peur de regarder avec insistance
      Cathisophobie, peur de s’asseoir
      Chronomentrophobie, peur des horloges
      Domophobie, peur des maisons
      Géliophobie, peur du rire
      Lachanophobie, peur des légumes
      Liticaphobie, peur des procès
      Novercaphobie, peur des belle-mères
      Péladophobie, peur des chauves
      Xylophobie, peur des objets en bois

      Catapédamanie, tendance obsessionnelle à sauter d’endroits haut perchés
      Empléomanie, obsession d’occuper des fonctions officielles
      Netomanie, dépendance à l’internet
      Apimanie, obsession des abeilles
      Chinamanie, tendance obsessionnelle à collectionner de la porcelaine
      Chionomanie, désir de neige obsessionnel
      Clinomanie, désir excessif de garder le lit

      J’ai réfléchi un peu pour me trouver mes phobies et manies propres, je vais vous en citer deux.. Non citées dans le livre donc je ne connais pas les noms..
      – la peur d’être en retard
      – l’obsession de placer chaque choses à « sa place »

      Et vous ? Quelles sont vos petits TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs) ?

  5. bernadette a dit:

    Je pense que beaucoup souffrent déjà de netomanie.
    Quant à ta peur d’être en retard, à force d’arriver à l’avance et de devoir attendre tous ceux qui systématiquement arrivent en retard, tu vas voir ça va se soigner tout seul !
    Tu ne me le prêtreras pas, ce livre-là, il me fait peur.

%d blogueurs aiment cette page :