Venise.

Me voilà de retour comme promis, après de belles & chaudes vacances !

Première partie du voyage : Venise & la petite île de Burano, au nord-est de Venise.

Bonne surprise, Venise ne sent pas du tout les égouts comme certains jaloux nous
annonçaient, mais plutôt l’iode et la marée. Évidemment, oui, il y a beaucoup-beaucoup
de touristes, de tous âges et de toutes nationalités, mais, en évitant soigneusement les
ruelles bondées car citées dans les guides, nous nous retrouvions totalement seuls à
arpenter le magnifique labyrinthe de petites rues, canaux, petits ponts et minuscules
places. Là-bas les transports en commun sont les bateaux, la route principale est le
grand canal, bordé de palais, toutes les maisons ont les pieds dans l’eau, et j’ai dégoté
une sorte de gâteau en agglomérat de noisettes grillées colmatées au caramel.
Les rues du village de Burano sont un peu plus espacées, les maisons moins hautes
et fabuleusement colorées. On y a mangé du poisson et lu nos livres au bord de l’eau.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :