Gabriella Barouch.

Un anniversaire raté, un lundi gris, les sandwiches-triangles du midi. Les mélancoliques
illustrations de l’israëlienne Gabriella Barouch, animaux étranges, scènes imaginaires,
couleurs pâles et douces. Je pense un peu à la souris Célestine de Gabrielle Vincent.
Tiens, elles ont presque le même prénom !

gabriellabarouch

Publicités

Les commentaires sont fermés.