Conrad Roset.

Un très beau concert, un nouveau lit gigantesque (duquel il est encore plus difficile de sortir).
Et surtout une belle poignée d’amis à la maison depuis vendredi : les uns sur les autres,
rire beaucoup, dormir peu, écouter les filles chanter, aller faire un tour au vide-grenier juste
sous nos fenêtres. J’oublie presque la pluie, le gris et le froid.
{ ci-dessous, la découverte de l’illustrateur espagnol Conrad Roset, avec ce très beau livre
aux traits doux et couleurs chaudes }

conradroset

Publicités

Les commentaires sont fermés.