Retour.

Mes parents vont bientôt revenir de l’île de la Réunion, avec de beaux souvenirs des
paysages et de leurs marches. Ils m’ont manqué. Je me rends compte que j’aime les
savoir pas loin de moi, même si on ne se voit pas si souvent.
{ Ce sont les belles Richelieues blanches Boden de ma maman, portées par moi }

vendredi

Publicités
6 commentaires
  1. Bernadette a dit:

    Eh bien ma fille, nous voilà revenus en France. Pour l’instant nous passons la journée chez Lou et Nino qui nous font la fête. Ils te font un bisou.
    A bientôt, pour les belles photos.

  2. Marie a dit:

    Richelieu…rolala boden ils disent n’importe quoi!
    Sinon j’espère que ta maman et ton papa ont été contents de leur séjour et qu’ils ont fait de belles rencontres dans les chambres d’hôtes et les gîtes…qu’ils ont pu manger des goyaviers aussi! Par contre j’imagine qu’ils ne vont plus manger de riz pendant 6mois…?

  3. bernadette a dit:

    oui, Marie c’est tout juste ! accueil très gentil et enrichissant, goyaviers très revitalisants, mais le riz on en a un peu marre !

  4. Marie a dit:

    Juste par curiosité, vous êtes allés dans quels gîtes/chambres d’hôtes? Et vous avez fait quel parcours?

  5. Bernadette a dit:

    Marie, je prends le tps de répondre ce we.

  6. bernadette a dit:

    Réponse à Marie : Trois semaines à la Réunion, dont la première et la troisième logée près du Tampon chez une cousine à Chloé.
    La première semaine nous avons visité le sud sauvage, Saint-pierre (jardins botaniques) et avons fait trois jours d’échauffement avec randonnée au Grand Bassin, au Dimitile depuis Entre-deux, et depuis le pas de Bellecombe au cassé de la rivière de l’Est.
    La deuxième semaine nous avons randonné dans les cirques :
    Départ de Bourg Murat pour le refuge de la caverne Dufour : les trois dernières heures sous bourrasques de vent et de pluie, froid, faim car nous ne pouvions sortir les sandwich du sac tellement il pleuvait. Mauvais accueil au refuge, froid, pas chauffé, rien pour pendre les vêtements mouillés. Le lendemain, même temps au refuge donc nous ne sommes pas allés au piton des neiges (qui était gelé et verglacé, d’après les deux personnes qui ont essayé d’y monter). Heureusement, ce sera notre seule déconvenue.
    Nous sommes descendus à Hell Bourg et au bout d’une heure avons retrouvé le soleil et fait sécher vêtements et chaussures. Nuit au relais des Gouverneurs : bon acceuil, belle chambre, bon repas et rhum arrangé bien sûr.
    Puis journée vers Le bélier. Nuit à la chambre d’hôtes Le Cimandef : belle demeure, bon accueil, bon repas.
    On continue jusqu’à Aurère, nuit aux Agapanthes : moyen.
    Grande rando jusqu’à Roches Plates et nuit au MAHAFATY BE : super !
    et ensuite, Marla au gites des Trois Roches, belles chambres mais accueil très discret.
    Et fin de ballade à Cilaos, puis bus jusqu’à Saint-Louis. Le voyage en bus est pittoresque et impressionnant, le conducteur un as du volant.
    La troisième semaine, nous avons passé deux jours sur la côte Est en dormant à Sainte Rose (je ne sais plus où, mais c’était bien). jardin des arômes et des épices, sentier volcanique, sentier côtier, cascades ….et un jour sur la côte Ouest avec repas à Saint Gilles sur le port : sentier côtier, plages de sable noir, blanc, aquarium, musée sur esclavage (la maison de Mme ?)…
    Voilà, plein de choses plein les yeux et découverte des rhum de toutes sortes et des plats de carri ou poisson, ainsi que rougail saucisses.
    L’ile est belle et accueillante, (sauf exception).