Amazon.

J’essaie de ne plus systématiquement commander sur Amazon. C’est difficile parce
que j’y ai toujours trouvé tout ce que je cherchais. Et livré « gratuitement ». Même si j’ai
toujours aimé le contact avec les livres, souvent le temps (et l’envie) me manquent pour
flâner et je préfère me cacher derrière mon écran pour faire mes achats, tranquillement
installée chez moi. Je ré-apprend à rentrer dans les petites boutiques. Dans ma nouvelle
rue il y a une droguerie-quincaillerie où l’on trouve de tout et une mercerie-coutellerie où
j’ai trouvé un très bon couteau Victorinox et un bel épluche-légume rouge.
{ ci-dessous, extraits de l’impressionnante série du photographe londonien Ben Roberts
sur les immenses entrepôts d’Amazon (9 terrains de football) au Royaume-Uni, nommée
Amazon Unpacked, et dénonçant les techniques de management, les conditions de travail
et la mise en faillite des commerçants traditionnels.. }

amazon

Advertisements
2 commentaires
  1. Encre de Brume a dit:

    Cela m’embête aussi de ne commander presque que sur Amazon. Mais d’un autre côté c’est tellement pratique : 1) j’habite à 40km d’une librairie 2) dans laquelle je ne trouverais pas mon bonheur (je lis beaucoup de fantasy ou de SF ainsi que des livres en VO). 3) avec un parking exorbitant pour cause de centre ville. J’achète juste mes bandes dessinées dans cette ville, car il y a une toute nouvelle librairie où les employés sont adorables et du coup j’y vais de temps en temps faire le plein.

  2. Lorette a dit:

    moi aussi j’achetais beaucoup sur amazon, avant.
    puis j’ai découvert une magnifique librairie et, même s’il n’y a pas toujours tout ce que je veux, les libraires sont sympas et commandent les ouvrages sans aucun problème. ils sont aussi de bon conseil et aiment disserter sur les choses qui leur ont plu.
    alors, pourquoi continuer d’acheter sur un site si impersonnel ?