2, Basile.

Dans le train pour Grenoble, l’homme devant moi se tourne les pouces. Plus tard
dans les vacances j’ai repris ce geste sans faire exprès. Basile me retrouve à la gare,
il a besoin d’une meuleuse pour dégonder une porte de son appartement. Il va devoir
faire beaucoup de travaux, je l’aide à enlever le parquet flottant. Je retrouve aussi tous
ses amis, nous mangeons plusieurs fois du fromage. J’ai trouvé quelques noisettes
fraîches près de la maison avec la cascade qui sort de la montagne. Les premières de l’été.
Il y a aussi trois poules et un flipper dans le garage. Nous partons grimper très haut à
travers la forêt puis dans les gros rochers. Le lac est clair, calme et froid, nous ne restons
pas longtemps en haut. Il y a d’anciens conduits en métal. Le soir je suis fatiguée mais
je ne veux pas aller me coucher en premier.

basile

Advertisements

Les commentaires sont fermés.