3, Brice.

Je me lève très tôt et j’ai peur de rater le TGV. Il n’y a personne à côté de moi, je dors
pendant tout le trajet et je ne vois rien du paysage. À Paris nous mangeons deux fois
des tartines beurre-confiture en terrasse. La baguette est tranchée en deux dans l’autre
sens, le pain est bon. Un homme nous regarde en faisant semblant d’étrangler son chien.
Nous avançons à travers les vieilles tombes du père Lachaise. Il pleut un peu. Nous
rentrons faire un goûter. On se raconte de vieux souvenirs de Besançon en préparant
à manger dans la minuscule cuisine. J’attends Fanny et les petits à la gare de Lyon,
je les emmène avec moi dans le train, ils semblent contents et habitués à partir.

brice

Publicités

Les commentaires sont fermés.