Tiphaine C.

J’ai acheté des noix fraîches au marché. Je les décortique patiemment avant de les
mâcher. Je regrette de ne pas pouvoir en ramasser sous l’arbre. Peut-être qu’un jour
j’aurai un noyer ! Jamais dire jamais. Je décale mes levés pour qu’il continue à faire
jour. J’essaie de partir quand le tram est moins rempli. Mes cheveux poussent et
deviennent bicolores, ils m’arrivent presque dans les yeux. { ci-dessous les chouettes
photos en argentique de la jeune parisienne Tiphaine Caro. De belles couleurs
bleutées et pâles, et un beau voyage en Inde }

TiphaineC

Publicités

Les commentaires sont fermés.