La Mauvaise Herbe.

Avec les co-voitureurs il faut raconter, parler de soi en résumant. Et poser des questions.
Je me surprends à apprécier ces moments malgré leur caractère forcé. Des rencontres
intéressantes. Moins je lis plus je fais de fautes d’orthographe, je demande souvent à google
de me confirmer telle ou telle épellation ou conjugaison. J’inverse aussi occasionnellement
quelques syllabes ou lettres quand j’écris. Et puis je cherche parfois longtemps mes mots
sans les trouver. { ci-dessous le petit reportage photo de ce week-end, le resto des copains
au nom si controversé mais qui leur colle bien à la peau.. et mes jolies cartes de visite ! }

LMH

Publicités

Les commentaires sont fermés.