Romualdas Rakauskas.

J’ai mis de trop grosses branches de thym dans ma tarte aux oignons. Je les retire
comme des arrêtes et les dépose sur le coté de l’assiette. J’ai déjà remis mon boutis
sur mon lit, il est si pesant qu’il m’enveloppe totalement, je m’endors comme ça dans
ce cocon chaud et doux. J’adore danser mais je n’ai jamais appris. J’admire ceux
qui savent. Je danse comme les enfants, comme je veux et comme je le sens. En
oubliant tout. { ci-dessous le travail du photographe lituanien Romualdas Rakauskas.
Né en 1941, son œuvre tourne uniquement autour de son pays et s’attarde sur la
douceur, la beauté de la nature, les moments de grâce et la poésie }

RomualdasRakauskas

Publicités

Les commentaires sont fermés.