Yamamoto Masao.

La nuit dans la cour j’entends le bruit inquiétant que font les chats qui se battent.
Je rêve à nouveau beaucoup,
j’ai rêvé que j’étais élève dans une école primaire.
Que j’avais des cahiers et des devoirs à rendre. J’ai rêvé de Roulans aussi, de ses rues.
C’est drôle. J’ai raté l’expo des photos anciennes du quartier Battant, juste à côté.
J’en étais sûre. 
{ ci-dessous les clichés de l’artiste japonais Masao Yamamoto, des
natures mortes commencées dans les années 80, tirées sur de petits formats papier
sur lesquels il intervient parfois à la peinture ou avec du thé. Déchirées ou cornée,
non titrées, non datées et non-encadrées, ces photos deviennent des objets qui
évoquent des souvenirs anonymes comme retrouvés au fond d’un grenier }

Yamamoto Masao

Advertisements

Les commentaires sont fermés.