Nuno Andrade.

Une semaine remplie de code. Je progresse en html/CSS, je comprend mieux, même
si il m’arrive de me perdre encore dans toutes ces lignes qui ne font pas forcément ce
que je veux. À Noël Etienne m’a expliqué un peu de JavaScript, j’ai pris des notes sur
un cahier. Mon cerveau comprenait difficilement, comme les maths quand j’étais petite.
La boîte de crayons de couleur d’Antoine me donne envie. 
{ ci-dessous les photos
sombres, brumeuses et pluvieuses du jeune portugais Nuno Andrade, la beauté visuelle
du calme immobile de la forêt }

Nuno Andrade

Publicités

Les commentaires sont fermés.