Vivre.

Deux heures vingt dans la salle noire à être fascinée par l’énergie de ces Ogres.
C’est le bordel, ça vit, et ça donne envie d’être comme eux, à fond. J’ai ri et pleuré
en même temps
, c’est fou quand ces deux émotions-là se mélangent. Ça déborde
un peu beaucoup sur le quotidien avec plein de questions. Et les soulever pour aller
mieux. Aujourd’hui j’ai déjeuné avec Eric et évoqué le passé.. comme souvent
en ce moment. Demain je pars à Grenoble, je vais m’obliger à lire dans le train.
{ ci-dessous mon bracelet doré et géométrique et puis une autre double page
du beau magazine Chickpea }

IMG_8136

Advertisements

Les commentaires sont fermés.