Drôme.

Entrer dans l’église de Saillans pour être à l’ombre, feuilleter le livre d’or et apprendre
ainsi l’horreur du 14 juillet à Nice. Manger des rougets épicés, du Picodon, faire le marché.
Partir à la rivière, l’eau qui rafraîchit, les remous, les cailloux. Remonter le courant, jouer
aux poissons, se tartiner d’argile. S’asseoir sur un banc en bois, la nuit chaude, sourire
en regardant les gens chanter et jouer de la trompette.. Je repars pour Chalon-sur-Saône.
{ ci-dessous, donc, le très joli petit village de Saoû et l’eau bleue du Roubion }

IMG_9208

Publicités

Les commentaires sont fermés.