Yanina Shevchenko.

Les jours se suivent et se ressemblent. Il fait gris, mais internet est revenu. Je bouge
un peu plus mon bras devenu tout faible. La nuit j’ai encore mal, je cherche une position.
Je prends une gélule, je suis dans les nuages, pensées confuses. Je dors beaucoup.
Je vois des copines, je regarde séries, films et documentaires. Mariette m’a fait quelques
courses, je mange des compotes, des soupes et de la purée. J’ai aussi des barquettes
à la fraise et des petits cœur au chocolat. { ci-dessous la série Crossing Over de la
photographe russe Yanina Shevchenko : un voyage à la rencontre des paysages
et des populations des territoires traversés par les rails du mythique
 Transsibérien }

yaninashevchenko

Advertisements

Les commentaires sont fermés.