Marc Alcock.

Le gris, le froid, une couverture de plus, déjà. Un cauchemar avec des extraterrestres
invisibles qui contrôlent l’électricité de mon appartement, un gâteau renversé à l’ananas.
Du caramel. Le chemin du travail, un jeu de carte étalé par terre dans la rue. Deux séries
à voir : Fleabag, une anglaise politiquement incorrecte et Looking, trois amis gays à San
Francisco
. { ci-dessous les photos de Marc Alcock, d’origine anglaise, qui explore les
beaux paysages de la Californie, son pays d’adoption }

marc-alcock

Publicités

Les commentaires sont fermés.