Lana Prins.

Huit masques d’animaux, des gros sushis, un doudou qui part à San Francisco dans
une petite boîte rose. Aller chercher une affiche dans un tube en carton. Se tromper
d’arrêt, se perdre dans le centre de tri. Passer devant l’usine Lu et sentir le gâteau.
Parler politique américaine avec mon coiffeur qui a habité aux États-Unis. Des cheveux
bien courts. { ci-dessous les jolies photos de la jeune photographe hollandaise Lana
Prin
s. Des clichés féminins très poétiques et sensuels, la beauté du quotidien }

lana-prins

Publicités

Les commentaires sont fermés.