Mikkel Johnsen.

Mercredi cela a fait 33 ans que je suis née. Une semaine avant Noël. Trente trois hivers.
J’ai encore peint mes ongles avec des rouges différents, fait plein de sablés sucrés
avec de petits emporte-pièces. Fêté ça avec mes collègues, rillettes et cannellonis.
J’écoute Brassens et ça me rappelle quand j’étais petite. Je crois que maman chantait
par-dessus. J’encadre de bois blanc certaines de mes affiches. { ci-dessous les photos
du danois Mikkel Johnsen qui s’intéresse à la relation entre le paysage et l’architecture
industrielle. Un sentiment de vide et de silence, d’étrange }

mikkel-johnsen

Publicités

Les commentaires sont fermés.