Sarah Bodri.

Couper enfin tous ces cheveux. Le coiffeur très gentil avait de la poudre magique.
Écouter le dernier album de Bonobo en boucle en terminant tout mon travail, écrire à S.
avant de partir, regarder Clément manger une endive au jambon. Je ris beaucoup pour rien,
encore plus en ce moment.
Je mets de la crème sur mes mains sèches, la chaudière lutte
comme moi contre le froid. Pour un projet, Marie me demande qui est mon idole, je prends
le temps de réfléchir et pense à Wes Anderson en premier. { ci-dessous la super série Reflet
de la canadienne Sarah Bodri : des portraits mis en scènes avec un très joli jeu de miroirs
où les formes et les corps se mélangent et créent un univers sensible et bucolique }

sarah-bodri

Publicités

Les commentaires sont fermés.