Ray Oranges.

Grand soleil, partir marcher toujours un peu plus loin. Croiser les joueurs de pétanque
qui étaient déjà là l’autre soir, sous la pluie fine. Grimper encore, au milieu des chenilles
suspendues à leur fil. Derrière le fort, au-dessus de la colline, un grand espace ouvert
au vent où rien ne pousse. À part quelques tout petits épineux. La vue qui surplombe
l’immense ancienne usine Rhodiacéta. Redescendre par le Chemin des Ragots, longer
les haies fleuries et les belles maisons. { ci-dessous le travail de l’illustrateur Ray Oranges
basé en Italie. De belles créations ultra-colorées, minimalistes et géométriques }

Publicités

Les commentaires sont fermés.