Nicolas Rivals.

Beaucoup de pansements sur mes ampoules. Un vernissage entre filles puis une
fontaine à absinthe. Une séance de travail sur les émotions et mes peurs, une série
de questions sur la grande famille de ma maman. Réfréner l’envie de ranger la pile
de magazines éparpillés sur la table basse de la salle d’attente. Du soleil à Dole, une
balade en sandales dans la jolie ville et sa verdure puis le long du canal. { ci-dessous
le dernier projet du photographe parisien Nicolas Rivals :
La Línea Roja, installations
en néon rouge dans des paysages nocturnes aux ciels lumineux }

Publicités

Les commentaires sont fermés.