Piano.

Tout s’accélère maintenant. J’ai la tête remplie de choses à penser et faire dans l’ordre.
La gauche de la nuque coincée, j’écoute le piano de Nils Frahm en travaillant. Me replonge
un peu dans l’html. Des tours de magie en terrasse, un air brésilien joué à la guitare. Puis, à
l’entrée de la cour, ma clé qui ne veut pas tourner 
dans la serrure de la grosse porte en bois
et Caro qui m’accueille pour dormir.. comme l’été de l’incendie. { ci-dessous un petit pull
Springfield à ancres dorées et des sandales rose gold faciles à enfiler }

Publicités

Les commentaires sont fermés.