Souliers.

Un peu avant Lyon nous avons roulé sous l’orage. On aurait dit le crépuscule : au dessus
de nous le ciel était gris mais lumineux au loin, vers le sud. J’ai retrouvé Marie et les garçons
au rythme lent de la piscine qui se remplit. Le premier melon de l’année, un Tiramisu aux
fraises, des cerises cueillies sur l’arbre. Partir visiter le Musée de la chaussure à Romans :
de très vieux souliers de prince et les délicats escarpins Jourdan. Je suis repartie avec un
haut fleuri, un rouge à lèvres, un pot de confiture de mûres et deux boutures de plantes.

Publicités

Les commentaires sont fermés.