plantes.

Je me demandais depuis quelques jours ce que devenait S. À la fin d’une période
de détention il y a souvent des remises de peine, peut-être était-il déjà libre. Ce matin,
des nouvelles positives m’attendaient dans la boîte aux lettres. La fin de la semaine :
la pluie, le vent qui pousse le rideau de la chambre. Les araignées des toilettes en bas
de l’atelier. Des sablés dorés au beurre salé durs comme du roc. La céramique de
Saint-Etienne rapportée par Victor. { ci-dessous les plantes que m’a donné Marie }

Publicités

Les commentaires sont fermés.