Yann Theveniaud.

Observer et écouter les musiciens d’Ørkestra au théâtre depuis le premier balcon. Se
décider tard à monter avec Virg, s’asseoir beaucoup trop sur le côté pour voir les voir tous.
Je me suis trompée de dentifrice, je fais déjà beaucoup de soupes, j’utilise sûrement trop
le point d’exclamation. Je tente de décaper mes Chelsea Melvin & Hamilton pour les teindre
en bleu. { ci-dessous le travail de Yann Théveniaud, installé dans le Forez il jongle entre son
travail d’instit et la photo. Il s’intéresse aux témoignages de vie, à l’ordinaire et à l’absence }

Publicités
2 commentaires
  1. Pola Kalten a dit:

    J’adore le travail de Yann Théveniaud que je regarde sur Flickr. Je crois comprendre qu’il vit loiiiin de chez moi, mais j’espère voir ses œuvres de + près un jour!
    (moi aussi j’aime bien les points d’exclamation)
    A bientôt

    • speculo a dit:

      La ponctuation, c’est important !