Kirsten Beets.

Manger beaucoup de viande chez Damien, rentrer tard dans le froid humide. Dormir à
peu près tout le reste du week-end, remettre à demain. Écouter la petite Josette d’Anne
Sylvestre, un des vinyles de notre jeunesse. Se rappeler aussi les balades du dimanche
au kiosque du parc de Fesches-le-Châtel, chez Charlotte & Mathilde quand on était petites.
Penser au crayon que l’on appelait « jaune-orange » et qui servait pour la couleur de la peau.
{ ci-dessous les illustrations de Kirsten Beets, née à Cape Town en Afrique du Sud la même
année que moi. Une peinture à l’huile moderne et parfois très graphique }

Publicités

Les commentaires sont fermés.