Doré.

Le matin en allant au bureau j’ai plein de soleil dans les yeux mais il réchauffe un peu.
Je discute avec l’électricien pendant qu’il travaille, il fait quelque blagues et me dit qu’il
était bon en dessin quand il était jeune. Au cinéma pour le décevant La Belle et la meute
avec mon cousin, sur mon tapis avec Najat nous mangeons des bricks aux deux poivrons.
{ ci-dessous un souvenir de l’été déjà disparu : la tâche ensoleillée crée par la grosse
porte d’entrée de la cour. Et les belles lettres gravées et dorées de la rue Charles Nodier }

Publicités

Les commentaires sont fermés.