Paris.

Partir à Paris avec Najat, le brouillard et le froid du voyage, le soleil à l’arrivée. Un Bò bún
avec Brice, un Airbnb en carton, pas mal de fous rires, les jolis immeubles en brique le long
de la Coulée Verte, pas mal de Earl Grey, un barman gentil qui s’appelle Hani, l’ancienne
salle de bal de l
‘Élysée-Montmartre, GY!BE et les frissons, un double cheeseburger, un mafé
aux légumes, une brioche à la praline, la tombe d’Alan Kardec et les drôles de hasards. 
{ ci-
dessous ma belle bougie en céramique vieux rose qui sent bon la figue et la bouteille du
parfum qui s’appelle Chloé
, avec aussi un ruban vieux rose }

Publicités

Les commentaires sont fermés.