Gale Antokal.

Quand je suis trop fatiguée je ne trouve plus mes mots. Plusieurs fonds de poches
troués, un peu de rafistolage. Retrouver la texture et le plaisir de manger du Halva au
goût de sésame sucré. Et toutes les bonnes choses rapportées par Nathan, du muesli
maison, des morceaux de pomme séchée et de la mélasse de grenade. Se brûler un
peu la chair du pouce ce matin. 
{ ci-dessous les dessins feutrés et diffus de Gale Antokal,
née à New-York. Un mélange de craie, graphite, farine et cendre }

Publicités

Les commentaires sont fermés.