Pierre Putman.

Une poutine comme au Québec et beaucoup de vent, puis la pluie que je n’ai pas vue
arriver. Le point sur tous les dossiers en cours, un petit tour chez le médecin et du jazz
un peu trop fort dans la salle d’attente. La fatigue qui commence à creuser mes yeux,
enfin une vraie nuit et la perpective de deux vrais jours de repos. { ci-dessous les photos
de nuit du belge Pierre Putman. Intéressé par les environnements calmes et isolés, il
produit des clichés un peu énigmatiques et mystérieux }

Publicités

Les commentaires sont fermés.