Mercredi.

Samedi après-midi, j’ai fait un aller-retour en pyjama jusqu’au bureau pour chercher ma
collection d’animaux marins en plastique. Chez moi, je pose mes chaussures et mon écharpe
sur le radiateur pour que tout soit chaud quand je sors. Je me demande d’où vient toute
cette poussière, au sol, sur les cheminées, partout. Plusieurs petits Monts d’Or pour apporter
à Saint-Etienne vendredi. { ci-dessous un souvenir d’une ballade Chemin des Echenoz
Saint-Paul cet été, là où il y avait quelque noisetiers sauvages. Et mes très vieux livres }

Publicités
2 commentaires
  1. Amandine a dit:

    Je ne sais plus où j’ai lu que 80% de la poussière de nos maisons provenait de nos peaux mortes…
    Ca faisait longtemps que je n’avais pas pris le temps de lire ton blog, je sens que j’y ai vraiment apporté une touche de poésie.
    J’espère que tu vas bien ! Bises !

  2. speculo a dit:

    Ça fait un paquet de peaux mortes alors ! Merci pour cette intervention, ça fait toujours plaisir ;) Tout va bien à Besançon !

Et vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s