Parler.

Mes chaussettes multicolores tricotées par ma maman, les petits crocus violets qui
sortent de la terre trempée et les canards qui dérivent dans le courant fort du Doubs.
Mes notes prises le soir dans mon lit qui disparaissent de mon téléphone, les conseils
de Pierre et les sushis à peine goûtés. Les yeux humides, le sommeil qui ne vient pas
et ma nuque très courte { ci-dessous un joli nouveau livre jeunesse trouvé en librairie :
Björn, six histoires d’ours et les fruits coupés pour le petit déjeuner }

Publicités

Les commentaires sont fermés.