Emil Handke.

Changer de place au bureau, se rapprocher de la fenêtre, de la lumière naturelle et du
chauffage. Décrocher une à une les jolies choses au mur et les déplacer de quelques
mètres, ranger les tiroirs, s’habituer. Les aventures du Grand Meaulnes racontées par
Mathurin Voltz dans mes oreilles, un saucisson aux noisettes et plein de discussions,
internet en pause à la maison pour quelque jours. 
{ ci-dessous les magnifiques photos
en noir et blanc de l’américain Emil Handke. Qui explore avec délicatesse les thèmes
de la nuit, de la mémoire et de l’enfance }

Publicités

Les commentaires sont fermés.