James Gilleard.

Encore du calme et du repos. Écouter les remèdes à la mélancolie de Dominique A en
cuisinant une soupe assez rustique. Un demi céleri rave et les fanes de ma botte de radis.
Sortir un peu malgré le froid, abandonner le ciné à la vue des gens qui font la queue
jusque dans la rue. Décider de manger un éclair avec un chocolat chaud avec Victor dans
un canapé. { ci-dessous les créations de l’illustrateur anglais James Gilleard pour un atlas
des dinosaures. Un résultat rétrofuturiste, texturé et géométrique aux belles couleurs,
inspiré par les anciennes affiches de films }

Publicités

Les commentaires sont fermés.