Michael Streckbein.

Au cinéma, je repère toujours avant le début du film quelle sortie je vais emprunter à
la fin pour partir vite et avant tout le monde.
Je repense souvent au bocal de gros sel
du placard de la cuisine chez ma grand-mère maternelle, nous allions piocher dedans
sans trop en avoir le droit. Un souvenir plus récent m’est revenu : le banc au soleil sur
lequel j’étais assise à l’orée du parc de Serralves 
{ ci-dessous les photos de l’allemand
Mickael Streckbein, des matières intéressantes, une atmosphère souvent mystérieuse
et des couleurs douces un peu dorées }

Publicités

Les commentaires sont fermés.