Lars Stieger.

Basile est venu me voir, on a bien discuté dans mon salon, il a fait vraiment bon, même
la nuit. On est allés voir les musiciens de Totorro, presque personne dans la salle. Sourire
en les regardant jouer, leur dire que c’était trop court. Un cocktail, une pause sur le parvis
de l’église Saint-Maurice, deux paires de lunettes roses, un burger, des sushis, l’ail des
ours dans la montée de l’ancien funiculaire et la belle lumière du dimanche soir. { ci-dessous
les photos de l’allemand Lars Stieger, il isole des éléments architecturaux pour donner
l’impression de vaisseaux spatiaux ou de science fiction }

Publicités

Et vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s