Owen Spargo.

J’écoute la reprise de Toi mon amour mon ami dans 8 femmes. J’ai aussi vu La route
sauvage et aimé le jeune Charlie Plummer perdu, même si je n’aime pas les histoires
de chevaux d’habitude. J’ai coupé un kilo de carottes en tous petits bouts et je suis
retournée marcher comme dimanche, avec Elsa cette fois-ci. Il a commencé à pleuvoir
lorsque nous nous sommes assises à une des tables de la grande pelouse, nous sommes
rentrées dans le gris et sous nos parapluies rouges. 
{ ci-dessous les photos du néo-
zélandais Owen Spargo, une galerie remplie de moments saisis dans la rue }

Publicités

Les commentaires sont fermés.