Gustav Willeit.

J’ai rêvé que j’avais écris un livre qui se vendait très bien mais sous un faux nom et
personne ne savait que c’était mon histoire.. même moi je n’y croyais plus vraiment.
Je prépare une liste de courses pour le week-end champêtre en Bourgogne, j’ai envie
de jupe longue et de macédoine de légume. Cette fois-ci je suis rentrée sous le déluge,
les sandales enfoncées dans les immenses flaques d’eau très fraîche tombée du ciel.
Le parapluie inefficace, mon bon pain bio aux graines trempé. { ci-dessous les photos
de l’italien Gustav Willeit, habitué aux paysages alpins, il voyage à travers le monde
pour capturer de belles images aux points de vues inhabituels et contrastés }

Publicités

Les commentaires sont fermés.