Cerises.

Un burger aux noix et du rhum avec deux piments dedans. Entendre la musique de
Jours de danse depuis mon lit, rater le match de samedi, la chaleur qui fatigue. Attendre
le soir pour sortir. Se retrouver dans une cave bien fraîche de la rue Battant, essayer la
batterie et taper sur des congas, pas en rythme. S’interroger sur l’utilité du sucre vanillé.
Avoir e
nvie de baignade dans la rivière, faire des rêves de piscines étranges et à étages et
de vieilles fontaines. { ci-dessous les cerises de Haute-Saône et le clafoutis du dimanche }

Publicités

Les commentaires sont fermés.