Été.

Apprendre l’existence du mot « poplité » pour désigner le creux du genou. Retourner
manger une délicieuse pizza au même endroit. Aller se baigner deux fois dans la Loue,
plus fraîche près de sa source. Bronzer un tout petit peu, croiser un poisson mort,
collectionner les feuilles qui flottent et faire des retouches de vernis rouge. Un punch
sucré pour la fermeture du bar du Barbu, du melon, du Porto, des tomates du jardin
et une salade de pâtes avec beaucoup de choses dedans. { ci-dessous ma jolie boîte
à cookies trouvée chez Søstrene Grene et les belles couleurs des salades d’été }

Publicités

Les commentaires sont fermés.