Octobre.

Un lundi froid, en bottes. Un nouveau téléphone avec plus de place, la couverture du
canapé. C’est le premier jour du mois d’octobre, on avance vers la nuit. Je rêve d’enfants
qui parlent français à New-York et de salle de cinéma dans une immense grotte, avec des
chiens qui courent dont l’ombre est projetée. Passer voir Marie-Ange dans le dimanche
ensoleillé, rire fort devant le dernier film de Delépine et Kervern dans la salle remplie. { ci-
dessous les noix fraiches et des sucreries illustrées rapportées de Pologne }

Publicités

Les commentaires sont fermés.